Une information, selon laquelle plus de 400 pasteurs et laïcs de l’église CMA auraient été radiés, a créé un véritable séisme au sein des églises évangéliques en Côte d’Ivoire cette semaine. Une fois allé à la source, cette information, selon la direction de l’Église CMA est erronée. Voici donc la véritable version des faits.

Le samedi 02 mars 2019, un point de presse s’est tenu à marcory initié par le . C’est au cours de cette occasion que l’homme de Dieu a donné cette information d’un démêlé judiciaire qui donnait à penser que plus de 400 pasteurs et laïcs de l’église CMA auraient été radiés. Alors, qu’en est-il exactement ?

Le Révérend Tapsoba Jacques a fait l’objet d’une radiation de l’église CMA pour faute grave depuis 2006. Cette radiation n’a pas été de son goût. Ce l’a poussé a présentée l’affaire devant les juridictions compétentes telle l’inspection du travail de Daloa.

Le premier procès a été remporté par l’église CMA. Et comme pour en découdre avec sa communauté d’origine, le révérend Tapsoba a fait appel de la décision de justice ; et les autorités de l’église CMA n’étant pas présente à l’audience d’appel ont donc perdu le procès et une amende leur a été imputée. L’église CMA a donc payé cette amende en bonne et due forme.

Par la suite, le Révérend Tapsoba Jacques, animé d’une autre intention a convoqué ce récent point de presse pour tenter de jeter le discrédit sur toute la communauté CMA. Mais, une fois ses intentions dévoilées, l’Église CMA n’entend pas se laisser faire. Alors, vivement que les fidèles de cette communauté chrétienne s’unissent ensemble prier pour afin que le diable n’arrive pas à les diviser par ruse.

A lire aussi : Habib Beye après le son triplé de Ronaldo : De quelle planète viens-tu Ronaldo

Réaction de l’Eglise CMA de Côte d’Ivoire

L’Église CMA de Côte d’Ivoire se porte bien”

Hier Mardi 12 mars 2019, le Secrétaire Général sortant de l’Église CMA de Côte d’Ivoire, a animé une conférence de presse à Yamoussoukro. Cela pour apporter un démenti aux allégations du pasteur Tapsoba Jacques, dans “l’affaire de 400 pasteurs Cma radiés”. Information, reprise par la chaîne de télévision chrétienne, lumière du monde (LMTV) et rectifier plutard. Ce qui à laisser le corps de Christ dans la confusion.

Pour le , l’église CMA de Côte d’Ivoire de porte bien et n’est ni de prêt ou de loin concernée par ces fausses accusations.

Comme tel, il a rassuré les fidèles Cma et le corps de Christ en Côte d’Ivoire sur la bonne marche de sa communauté qui s’apprête d’ailleurs à renouveler sa présidence. Puisque le président actuel, Allonlé Brou Pierre, est au terme de son deuxième mandat…

IGOSPEL Magazine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code