La Confédération Africaine de Football () a confirmé qu’aucune décision n’a été prise pour forcer la Côte d’Ivoire à accueillir la Coupe des Nations 2023 plutôt que celle de 2021.

Alors que le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, a récemment déclaré à la télévision que la , censée être organisée par la Côte d’Ivoire, sera réattribuée au , l’instance dirigeante du football africain vient de faire machine arrière.

“Pour faire les choses de manières plus humaines, décalons toutes les CAN. (…) En 2021, les Camerounais seront prêts. Et en 2023, on organisera la CAN en Côte d’Ivoire. C’est la décision prise par le Comité exécutif.” Le 3 décembre, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, lâchait une bombe au micro d’Afrique Média TVen annonçant que la Côte d’Ivoire, pays-hôte initial de la CAN 2021, devrait patienter deux ans de plus pour accueillir la compétition.

A lire aussi : FIFA : Salah prix du plus beau but de l’année

Par la suite, le dirigeant a justifié cette décision en mettant en avant les retards qu’accuseraient déjà les travaux de construction des stades et des infrastructures. Ce lundi pourtant, la CAF vient de faire totalement machine arrière ! “Nous confirmons qu’aucune décision n’a été prise par le comité exécutif. On s’occupe d’abord de l’édition 2019 (retirée au Cameroun et qui sera organisée par l’Afrique du Sud ou l’Egypte) et ensuite on verra”, a écrit l’instance dans un document relayé par la BBC.

Le gouvernement rassure pour la CAN 2021, Ahmad Ahmad attendu à Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code