Interview de par Goal. Alors qu’il espère retrouver la compétition avec Parme cette semaine, s’est longuement confié à Goal. 

Interrogé sur le trophée du meilleur joueur du mois de novembre en Serie A, le joueur de 31 ans savoure : “Ça fait toujours plaisir de recevoir des trophées individuels. Je suis content parce que ça n’a pas tout le temps été facile. Un gros travail a été fait. Je suis resté moi-même et j’ai travaillé dans l’ombre pour répondre aux attentes. Ce n’est pas une revanche, je devais juste montrer que mon niveau restait le même.”

Face aux critiques, Gervinho a soulevé le défi de revenir au football Ivoirien. “Sincèrement, je ne regarde pas ce qui se dit à droite, à gauche. Je reste concentré sur mes performances. Le plus important, c’est ce qui se passe sur le terrain. Pour moi, c’est là que tu peux apporter la meilleure réponse. C’est sur le terrain que tu donnes raison à ceux qui croient en toi.”

A lire aussi : VIDEO. L’incroyable but de Gervinho, un but à la Maradona

Concernant son choix de rejoindre Parme malgré l’offre financière faible, Gervinho a expliqué : “C’est un vrai choix sportif. Je ne voulais pas revenir pour prendre de l’argent. C’est vraiment la notion de plaisir, pour m’amuser et jouer libéré qui était importante. Je ne me plains pas, je suis bien et j’ai tout ce dont j’ai besoin pour m’exprimer.”

Et sur la retraite de ? “Didier a un style de jeu différent des autres. Il est unique. Il a laissé une bonne impression en France ou en Angleterre. En Côte d’Ivoire, je n’en parle pas. C’est quelqu’un qui nous a beaucoup apporté. Il a été un exemple pour beaucoup de jeunes. On est content de ce qu’il nous a appris, de ce qu’il a apporté au football ivoirien. On est content de l’image qu’il a donné de la Côte d’Ivoire dans les différents championnats par lesquels il est passé. C’est quelqu’un qui va beaucoup manquer au football, à l’échelle européenne, africaine et même mondiale. On doit lui tirer notre chapeau pour sa carrière.”

ou retraite internationale ? “(Rires) Non. Je ne pense pas encore à ma retraite internationale. Il fallait un temps d’adaptation avec mon nouveau club. Je devais d’abord m’acclimater à Parme. Je pense pouvoir encore apporter à l’équipe nationale, d’autant que je suis toujours fier de porter ces couleurs. Porter ce maillot est important pour moi. Le football ivoirien et l’équipe nationale représentent beaucoup. Je suis content que la Côte d’Ivoire soit qualifiée pour la CAN. J’espère qu’on y fera bonne figure.”

Gervinho à propos de sa carrière : « Les gens pensaient que j’étais fini »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code