La a sorti un communiqué ce mercredi 12 août 2018, pour réfuter les accusations de . En effet, l’arbitre namibien accuse l’instance d’avoir tenté de le corrompre pour influencer le résultat de son dernier match des éliminatoires de la CAN 2019. -Cote d’Ivoire. 

Le namibien Jackson Pavaza était en charge du match entre le Rwanda et Côte d’Ivoire le dimanche 9 août 2019, en vue de la deuxième journée des éliminatoires CAN 2019. D’après la Fédération Rwandaise de Football Association, il s’agit d’une incompréhension entre les différentes parties qui a occasionné ces accusations.

Rwanda-Cote d’Ivoire

A lire aussi : A-League – Michael Essien en route pour Wellington Phoenix

L’instance indique avoir réglé des frais extras liés au voyage de l’ordre de 237 dollars à l’arbitre suite à sa demande. Cependant, l’employé responsable du règlement a payé une somme de 948, estimant que tous les officiels étaient impliqués.

Le Rwanda réfute ses accusations et soutient qu’il s’agit d’un manque de communication.

Eliminatoires CAN 2019 U17 : des Ivoiriens, Nigérien, Nigérians, Béninois disqualifiés pour fraude sur l’âge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code